Jean Marchaudon

Amap Ferme de la Rose Blanche (poulets et canards)

p1_largeppp2

Propriétaires : Jean Marchaudon

Lieu de production : 245 route de Soultz – Schoenensteinbach à Wittenheim

Productions : Produits du canard et Poulets

Mode de culture : Poulets certifié Agriculture Biologique

Saison : toute l’année

 


Le poulet bio et les produits transformés de canard de barbarie de « La Ferme de la Rose Blanche » à Schoenensteinbach.

 

Pas d’ouverture d’une nouvelle Amap sans visite préalable du producteur et de son exploitation.
Ce mercredi 14 septembre, une délégation de quatre personnes,  dont le président , Yves Voegtlin et le responsable du point de distribution de Wittelsheim, François Taureau,  s’est donc rendue à Schoenensteinbach, petit hameau de Wittenheim, afin de découvrir la Ferme de la Rose Blanche dont nous attendons qu’elle nous fournisse en poulets entiers bio et en produits transformés de canard.

Spécialisé dans le poulet de chair, Jean Marchandon, le propriétaire de l’exploitation, exerce depuis 25 ans le métier d’aviculteur.
Il y a 4 ans, il a démarré un élevage de canards prêts à gaver, en partenariat avec « Les foies gras Lucien Doriath », de Soultz-les-Bains (67).

Coté poulet, ce 9 août 2011, il a accueilli une première bande bio de 200 poussins « cous nus », dont 100 noirs et 100 rouges, race connue pour son excellente qualité gustative.
Ils vont être élevés pendant 3 mois avant d’être proposés à la vente avec la certification bio ECOCERT.
Ces volailles Bio seront abattus dans son propre abattoir, situé sur la ferme à Schoenensteinbach.

Afin d’assurer une production régulière, M. Marchandon va recevoir de nouvelles vagues de futurs poulets toutes les 3 semaines. Nous avons donc eu le privilège de rendre visite à ses deux  premières bandes respectivement  âgées de 3 semaines et 6 semaines.

Si les plus jeunes s’ébattaient à l’intérieur dans une ambiance à 26 à 28 degrés (ils ont encore leurs duvets et ont donc besoin de chaleur), nous avons pu apercevoir la deuxième à l’extérieur, se rapprochant progressivement de son poulailler sous les rayons du soleil couchant.

Bientôt, sur la ferme de 10 hectares nous compterons deux bandes de poulets bio de plus, ceux ci auront à leur disposition un parcours planté de 70 jeunes pommiers.

Nous avons également pu admirer leurs voisins, les 240 canards de barbarie qui attendent patiemment Noël pour finir sur nos tables, après avoir été gavés et transformés à Soultz-les-Bains.
Ils nous arriveront sous forme de magrets crus, séchés et fumés, de steak de canard, de cuisses et de confits, de presskopf, de rillettes, de mousse de foie, de saucisson, de cervelas, de pâté en croûte et autres aiguillettes.

Pour plus d’info et diaporama : ferme-rose-blanche.com