SEMAINE DU GOUT: VENEZ GOUTER LES PRODUITS LAITIERS ET LE PAIN BIO DISTRIBUES A THURAMAP

A l’occasion de la 28e semaine du goût qui se déroulera du 09 au 15 octobre prochain, ThurAmap invite le public à venir découvrir et goûter les produits laitiers et le pain bio que l’association distribue chaque semaine à Wittelsheim et à Cernay

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Tous les adhérents sont bien sûr invités, mais n’ hésitez pas à venir avec des membres de votre famille, des amis, des collègues , des voisins….. pour que, eux aussi découvrent la qualité et le goût des produits locaux proposés par les producteurs membres de ThurAmap.

Rien ne vaut le bouche à oreilles. Donc, merci de faire circuler l’information autour de vous!

VENEZ DONC NOMBREUX ET ACCOMPAGNES !

  •        A WITTELSHEIM

Jeudi 12 Octobre 2017, de 18h00 à 18h45 ,au foyer “ Rencontre et loisirs « , 24 rue des fauvettes, cité Langenzug.

  •       A CERNAY :

Vendredi 13 Octobre 2017, de 18 h 00 à 18 h 45, à la conciergerie du complexe sportif, Rue René Guibert

Entrée libre et sans engagement.

 

Pourquoi proposer cette animation?

Face à la « récupération » à des fins commerciales de termes comme « panier » , « circuits courts» et « consom’acteur », nous nous devons de rappeler le concept de la distribution en Amap.

ThurAmap est une association créée par et pour des consommateurs qui ont décidé d’être acteurs de leur consommation, pour s’approvisionner régulièrement toute l’année en produits frais, locaux, de saison) et pour la plupart bios, car c’est un fait établi et reconnu par tous, consommer des produits locaux et de saison est bien meilleur pour la santé. Or, tous les producteurs membres de ThurAmap exercent leur activité à moins de 35 kms de nos 2 points de distribution.

Notre but est de profiter de cette animation pour attirer l’ attention du plus grand nombre de personnes possible, sur le fait que, nos producteurs ne proposent pas seulement  des paniers de légumes, mais aussi un large choix de produits autres dont des produits laitiers et du pain au levain naturel.

Ces derniers mois, les médias ont largement parlé de la crise de l’agriculture productiviste et de ses dérives à l’occasion de divers scandales alimentaires.

Nous devons faire passer le message qu’il existe un autre modèle d’agriculture avec des petits producteurs, qui proposent des produits locaux et de qualité, mais également d’autres formes de commercialisation que la grande distribution comme la vente directe et les vrais circuits courts.

ThurAmap propose tout cela à la fois!

Certes, la distribution en amap repose sur un contrat annuel liant directement le consommateur avec un ou plusieurs producteurs, mais cet engagement permet au consommateur, de recevoir régulièrement des produits à un prix fixé en début de saison pour toute la durée de celle-ci.

C’est justement grâce à cet engagement pour une saison, tant critiqué par certains, que les producteurs peuvent garantir leurs prix sur le long terme. En effet, dans une amap, il faut le rappeler les prix ne varient pas selon les aléas de la météo ou le bon vouloir d’intermédiaires, de transformateurs ou de distributeurs.
Et puis, dans une amap, il n’ y a aucun intermédiaire, tout ce que paye le consommateur revient au producteur. Pas d’intermédiaires qui se rétribuent au passage.

C’est donc une façon de consommer qui permet aussi de soutenir concrètement des petits producteurs locaux

Nous souhaitons également profiter de l’occasion pour faire passer le message auprès du grand public que chaque type de produit proposé par ThurAmap, fait l’objet d’un panier et d’un contrat séparé, et que contrairement à une idée reçue, il n’y a aucune obligation pour le consommateur de prendre certains produits plus que d’autres, comme les légumes. C’est l’adhérent qui choisit en fonction de ses besoins et de ses goûts, et pour certains produits, il a même le choix quant à la taille du panier.

Par ailleurs, grâce à la possibilité de report de paniers et la carte à points créés par ThurAmap, les amaps ne sont plus une formule aussi contraignante que certains articles de presse récents continuent à l’ affirmer.

Enfin, cela peut être aussi l’occasion pour ceux qui sont déjà adhérents de découvrir et goûter certains produits qu’ils ne prennent pas habituellement.