ThurAmap en action pour la défense des petits producteurs locaux, la promotion des circuits courts et la préservation de la planète.

Dans le cadre des bonnes résolutions pour « le monde d’après » confinement, nous invitons les consommateurs à (ré)agir pour préserver leur santé et la planète, en changeant de mode de consommation.

Abandonnez les plats préparés et les plus généralement les produits transformés par l’industrie, trop riches en sucre, en sel et en additifs de toutes sortes, pour préparer vous-même vos repas à partir de produits locaux de saison et de préférence bio.

Abandonnez aussi les produits qui viennent de l’autre bout de la planète, qui même quand ils sont bios ne sont pas adaptés à vos besoins alimentaires. En effet, c’est prouvé scientifiquement les composants d’une même plante peuvent varier selon son lieu de production pour nous apporter les nutriments dont nous avons besoin.

Circuit court alimentaire et Mangeons local en Bretagne (avec ...

Nous vous invitons à vous tourner vers les produits locaux distribués en circuit court comme dans une AMAP. Et à (re)trouver le plaisir de cuisiner.

La distribution en amap est un des circuits de distribution les plus courts qu’il soit, puisqu’il n’y a aucun intermédiaire, tout ce que paye le consommateur revenant au producteur. C’est un peu comme si vous vous fournissiez directement chez le producteur, sauf que ThurAmap vous en propose une douzaine au même endroit en même temps, ou presque.

Certes, la distribution en amap repose sur un engagement à travers un contrat annuel liant directement le consommateur avec un ou plusieurs producteurs. Mais, cet engagement pour une saison, tant critiqué par certains, a une contrepartie, car il permet au consommateur, de recevoir régulièrement des produits à un prix fixé en début de saison pour toute la durée de celle-ci. En effet, c’est grâce à cet engagement annuel des consommateurs, que les producteurs peuvent garantir leurs prix sur le long terme, car dans une amap, les prix ne varient pas selon les aléas de la météo, la rareté d’un produit ou le bon vouloir de transformateurs ou de distributeurs qui veulent augmenter leur marge.

En outre les amaps permettent le maintien de petits producteurs locaux sur notre territoire et leur assure un revenu régulier leur permettant de vivre dignement de leur métier.

Les associations comme ThurAmap proposent une façon de consommer plus respectueuse de l’environnement en limitant les coûts de transport des marchandises et les emballages inutiles.

En effet, à ThurAmap, la plupart des légumes sont distribués en vrac, et on récupère aussi les filets contenant certains légumes ou fruits pour les réutiliser.

Les bouteilles de lait, pots de yaourts, pots de fromage blanc ou encore de crème sont récupérés et pour la plupart réutilisés par les producteurs.

Les amapiens sont aussi invités à rapporter leurs boites à œufs vides pour que le producteur puisse les remplir de nouveau.

P1330473 (2)Contrairement à une idée reçue, ThurAmap, ne propose pas que des paniers de légumes, loin s’en faut. En effet, elle propose aussi un large choix de produits autres tels que des fruits y compris en hiver, du fromage de chèvre, du fromage et des yaourts de brebis, des produits laitiers, des œufs, de la volaille, de la viande de bœuf, des steaks hachés surgelés, de la farine, du miel, de la choucroute en saison bien entendu et uniquement à Cernay des « Douceurs sauvages  » (préparations à base de pâtes et de plantes).

Chaque type de produit proposé, fait l’objet d’un panier (et d’un contrat) séparé. Ce n’est donc pas un panier comprenant un peu de tout et il n’y a aucune obligation pour le consom’acteur de prendre certains produits plus que d’autres. C’est lui qui choisit en fonction de ses besoins et de ses goûts.

Il n’y a donc par exemple aucune obligation de prendre obligatoirement des légumes pour pouvoir s’approvisionner avec d’autres produits.

BD AMAPSTraditionnellement, à ThurAmap la saison de distribution commence début avril et se termine fin mars de l’année suivante. La 12ème saison vient donc de débuter, mais il est possible s’inscrire à tout moment au cours de l’année et il n’y a pas de liste d’attente.

Soulignons aussi qu’avant de décider de s’engager pour toute la saison, les nouveaux membres se voient proposer systématiquement de faire un essai de quelques semaines.

Pour tout renseignement complémentaire, consultez notre site et particulièrement la rubrique téléchargement.

Vous pouvez aussi envoyer un message à : contact@thuramap.fr ou appeler le 06.83.32.79.61

Pour mémoire, les distributions ont lieu

  •       A  WITTELSHEIM : Le  jeudi, de 18 h 00 à 18 h 45, au foyer “ Rencontre et loisirs « , 24 rue des fauvettes
  •       A  CERNAY : Le vendredi, de 18 h 00 à 18 h 45, à la conciergerie du complexe sportif, Rue René Guibert